Champs sur Marne
+33685154230
c.lavergne(at)s-b-e.org

Pourquoi ajouter un lot « Smart » dans les projets?

Created with Sketch.

Pourquoi ajouter un lot « Smart » dans les projets?

On ne peut plus concevoir les bâtiments comme il y a 20 ans en arrière!!
Tout le monde en a conscience, et pourtant force est de constater au quotidien que ce n’est pas le cas dans un certain nombre de domaines qui touchent au bâtiment .

Oui, il y a des efforts qui sont faits, et oui la maîtrise d’oeuvre essaie d’apporter une plus-value de différentes manières. Cela est cependant souvent contrecarré par des budgets restreints, des mises en oeuvre par des entreprises pas forcément assez qualifiées qui ont été retenues en raison de leur offre a minima, etc.

Dans la plupart des projets de construction / rénovation, les principaux lots techniques sont des lots séparés. On trouve donc un lot CVC, un autre lot CFO/CFA, un lot menuiseries, etc. Cela a une importance car aussi bien les B.E.que les entreprises répondant aux appels d’offres ont leurs spécificités, leurs domaines de compétences et leurs spécialités pour lesquels ils ont été missionnés.

C’est un avantage mais c’est aussi un handicap. Car il n’y a pas de vision globale du projet. Et c’est bien là qu’est le problème. On se retrouve souvent, au sein d’un même bâtiment, à avoir 3, 4 ou 5 systèmes différents qui cohabitent et qui sont dédiés pour le premier à la gestion d’éclairage, pour le deuxième au CVC, le troisième la sécurité, etc. Pour les utilisateurs c’est une usine à gaz et les interfaces utilisateurs sont souvent tellement imbuvables et techniques que personne n’ose y toucher.

Résultat? Là où on devrait trouver un tout harmonieux avec une Gestion Technique orientée utilisateurs qui permettrait de manière simple la gestion de l’ensemble des fonctionnalités du bâtiment, on a des système inexploités et encore moins maintenus car trop complexes et mal conçus.

La gestion technique est généralement confiée à l’un de ces lots. On trouve également des cas dans lesquels chaque lot dispose de sa propre gestion technique, sans qu’il y ait forcément une corrélation entre les unes et les autres.

  • avec des GTC indépendantes on ne tire pas tout le bénéfice qu’il y aurait à avoir une réelle interconnexion entre les différents lots techniques
  • on multiplie les intervenants et donc les galères potentielles lors de la mise en service et de l’entretien. « Ah oui mais c’est pas moi c’est le lot xxxx! » Ca vous rappelle quelque chose?
  • on multiplie aussi potentiellement les technologies installées, et cela devient une gageure au quotidien pour les utilisateurs

Comment gérer ces problématiques?

En créant un lot « smart / GTB à part entière, qui sera en charge de gérer l’interopérabilité entre les lots, faire les préconisations techniques en étroite collaboration avec les autres lots, et s’assurer que les entreprises qui répondent aux appels d’offres soient suffisamment qualifiées. Cela exige des acteurs de ce lot:

  • des compétences dans les domaines de tous les autres,
  • une expérience du terrain. Pourquoi? Parce que, pour être certain que la partie « smart » du projet fonctionne comme cela est prévu dans le cahier des charges fonctionnel, il est indispensable de savoir ce que les produits ont « dans le ventre ». Cela veut dire ne pas simplement prendre connaissance des fiches techniques de ces produits, mais de rentrer dans leur programmation,
  • une vision globale du projet et des différents lots techniques afin de s’assurer de l’interopérabilité entres les uns et les autres
  • une indépendance totale des fabricants dans la préconisation des solutions

Une telle gestion globale à travers un lot Smart est-elle possible? Vous voulez en savoir plus sur le sujet?

Alors venez assister notre webinar intitulé: « Le Smart Building au service des architectes » que nous vous proposons le 7 avril de 10h à 11h. Il suffit de vous inscrire via le formulaire ci-dessous.
P.S: ce webinaire est réservé aux architectes / prescripteurs. Dans un souci de qualité de la transmission et d’optimisation de la bande passante, nous nous réservons le droit de ne fournir le lien du webinar qu’aux seules personnes réellement dans ces catégories métiers.

Laisser un commentaire