Champs sur Marne
+33685154230
c.lavergne(at)s-b-e.org

Un projet domotique? Les clés pour choisir votre intégrateur

Created with Sketch.

Un projet domotique? Les clés pour choisir votre intégrateur

J’en ai souvent parlé dans ce blog. Un projet immobilier c’est souvent le projet d’une vie. Et pour le réussir il est obligatoire de trouver des professionnels compétents. La partie domotique de votre projet ne fais pas exception.
Dans l’article précédent nous avons détaillé à quel point avoir les bonne équipes sur le chantier est capital. Aujourd’hui nous allons nous attarder sur les clés qui vont vous permettre de choisir le bon intégrateur compétent pour votre projet.

Le conseil

Un bon intégrateur doit être capable de vous conseiller dans plusieurs domaines. D’abord vous conseiller sur la technologie la plus adaptée à votre projet. Il y a quantité de technologies et de protocoles domotiques sur le marché. L’intégrateur doit être capable de vous orienter correctement en se basant sur son expérience et ses connaissances techniques.

Il doit aussi être à même de vous orienter si vous avez fait certains choix technologiques ou d’appareils qui risquent de poser un problème de compatibilité avec le reste de l’installation, et vous en avertir. Libre à vous ensuite de suivre ou pas ses recommandations.

Enfin, il doit également savoir vous proposer des fonctionnalités en adéquation avec vos besoins et votre façon de vivre. Cela veut dire une analyse détaillée de vos besoins, et une réflexion approfondie pour un choix de fonctions adaptées.

N’oubliez pas non plus que l’intégrateur a un rôle déterminant dans la gestion globale de votre projet. Pour en savoir plus sur ses rôles, vous pouvez vous aider du « Grand guide de la domotique – Volume 1 » qui a été écrit dans ce but.

L’indépendance

C’est un facteur déterminant. Un intégrateur ne doit pas être marié avec une marque. Il aura bien entendu ses préférences et des fabricants avec lesquels il a tissé des relations de confiance au fur et à mesure des années. Mais, cela ne doit pas être un facteur déterminant pour lui, au même titre que ses marges sur les produits.

Cela implique aussi que son choix de la ou des technologies qui équiperont votre installation doit se faire de manière à ce que vous ne soyez pas bloqué chez un fabricant. Pourquoi? Parce que si jamais la solution de ce fabricant venait à ne plus être commercialisée dans quelques années, vous seriez coincés avec un système non évolutif, et qui plus est impossible à dépanner si jamais un produit tombait en panne.

Cette notion d’indépendance vis à vis des fabricants / fournisseurs est primordiale. Car les choix du système, et donc du ou des fabricants est un choix pour des années. Questionnez donc votre intégrateur pour savoir quelle est sa politique dans ce domaine.

Les compétences multiples

Le domoticien ne fait pas que programmer une centralisation des éclairages ou des volets roulants. Il doit intégrer l’ensemble des lots qui vont fonctionner de concert pour répondre aux fonctionnalités que vous aurez demandé. Cela demande de sa part des connaissances dans des domaines aussi différents que le chauffage, l’éclairage, la climatisation, la ventilation, l’audio visuel ainsi que les réseaux informatiques. Et ce ne sont que des exemples.

Il a également besoin de compétences en ingénierie. En effet, pour réaliser la conception de votre projet, il va devoir apporter une réflexion en amont et valider les solutions techniques, ainsi que faire des propositions d’amélioration aux autres corps de métier pour faire en sorte que tous communiquent correctement au sein de votre installation. Il va donc devoir fournir des plans et des documents détaillés pour que les entreprises puissent réaliser la mise en oeuvre de la meilleure façon et dans les règles de l’art.

Enfin l’intégrateur doit vérifier sur votre chantier que les préconisations qu’il a effectué en phase de conception du projet sont bien appliquées dans la réalité. Il doit donc savoir comment se passe un chantier, que vérifier et où. Son niveau technique doit lui permettre de guider les différents intervenants sur le chantier, et répondre à toutes leurs questions.

L’humilité

Encore un élément important. Le métier de la domotique est très vaste et demande, comme nous l’avons vu précédemment, des compétences multiples. Tous les intégrateurs ne possédent pas toutes les compétences dans tous les domaines. En général ils se spécialisent dans 1, 2 ou 3 secteurs. Si une ou plusieurs de vos demandes dépassent sa compétence ou qu’il ne se sent pas à l’aise pour y répondre, il saura s’entourer de gens qui savent faire. Et c’est là que se fait la différence. Entre un pro qui va vous dire: « ne vous inquiétez pas, on sait tout faire, on a la maîtrise de tout » et un autre pro qui va vous dire: « votre demande dans ce domaine précis dépasse mes compétence, mais ne vous inquiétez pas je connais la personne idéale pour m’aider à répondre à votre besoin ». Lequel des 2 vous paraît le plus honnête?

Conclusion

Le choix d’un intégrateur ne se fait pas à la légère, tout comme le choix de tous les autres professionnels qui interviendront chez vous. Souvenez-vous que des différences de prix entre prestataires du même domaine ont souvent une raison (cachée) qui explique cette différence. Le choix du moins-disant est souvent un mauvais choix.

Comment faire ce choix? Faites quelques recherches pour savoir qui sont les intégrateurs de votre région. Quelle est leur réputation? Leur expérience (même si ce critère n’est pas forcément déterminant)? Essayez de savoir si leurs précédents client sont satisfaits de leur prestation. Prenez rdv avec eux et testez les. Vous avez tous les éléments dans ce post pour poser les bonnes questions, déterminer qui vous avez en face de vous, et choisir en connaissance de cause l’intégrateur qui mènera votre projet à bien.

Laisser un commentaire